Les drives se font concurrence en Ardèche

Les drives en Ardèche, comme partout ailleurs en France, se sont lancés dans une farouche bataille à la clientèle. Avec une quarantaine de points retraits dans tout le département, toutes les enseignes de supermarchés sont désormais présentes.

Un maillage serré du département

A voir la carte de la répartition des drives en Ardèche, on s’aperçoit vite que la concurrence des supermarchés drive dans le département est âpre. Un exemple ? Les drives d’Auchan et de Leclerc en cours de construction à Guilherand Grandes et à Saint Péray sont implantés à seulement 2 km de distance !

Cette volonté de renforcer la présence de leurs points de retrait drive s’inscrit dans une stratégie claire : chaque enseigne de grande distribution doit développer au maximum son offre drive. Leur crainte étant de perdre sa clientèle si ce service n’est pas proposé.
La preuve en est le drive de Valence qui attire dans sa zone de chalandise des clients de Saint Péray. Les supermarchés de Saint Péray auront rapidement tiré leur enseignement en lançant la construction de leur propre drive.

Une affaire rentable pour le client

L’atout indéniable du drive est qu’il profite réellement au client. Le client gagne un temps précieux : il ne fait plus la queue et ne perd pas son temps dans les rayons à faire ses courses. Tout est commandé sur internet, et la commande est préparée pendant que le client se rend au drive. Autre avantage pour la clientèle : ne pas succomber aux achats d’impulsion !
Côté supermarché, la création du drive est un passage désormais obligé, au risque de voir sa clientèle partir vers la concurrence. Avec seulement 14 drives en Ardèche et 23 dans la Drôme, il est fort à parier que leur nombre continuera d’augmenter dans les mois à venir.